31/07/2014

*Partir*






















Juillet se termine, un jour je suis gaie le lendemain je suis triste
J'aime traverser Paris en pédalant et m'accorder des suites des élans des promenades infinies, la nuit, sur les trottoirs déserts
Il a été question de pampilles d'endroits particuliers de romans-photos de films en noir et blanc, de robe en tulle aussi de moquette chamarrée de petits pas dans les graviers
Juste de quoi se nourrir pour rêver ensuite les yeux fermés

J'ai aimé le vert des matins paisibles de juillet
J'ai aimé le doux de certains mots dans le silence
J'ai aimé le frais des draps et le bruissement des pages

C'est de saison
Je fais mon baluchon
Je ne vais pas à la mer
Je ne prends pas l'avion
Je n'ai pas de chapeau
Pas besoin d'épuisette
Juste deux maillots
Des robes un pull-over
Et puis trois livres
Un carnet
Le début de mes calendriers à avancer
Un petit mouchoir
De nombreuses questions
Et votre silence

Je sers le nœud bien fort.
A bientôt.

Pour vos commandes, il n'y aura pas d'expédition entre le 1er et le 20 août. Merci beaucoup.

8 commentaires:

La tortue légère a dit…

Pas de mer mais des maillots
Etang, lac , piscine ?
Robes, chaud
Carnet, maison, gîte
frais fraicheurs vert ou senteurs lavande ou Pyrénées
Hollande ou tulipes
Baléares non pas de mer tu as dis

Anonyme a dit…

Belles vacances
Douce soirée
Monique

the blue school a dit…

Bon vent alors joli papillon...

D'Elfie a dit…

Bonne pause estivale Sibylle !
Moi aussi je prépare mon baluchon,
je prends aussi mon carnet,
par contre, je dois prendre l'avion
et mon noeud dans mon ventre est serré bien fort ...
Reviens nous bien inspirée pour la rentrée !
Bises

Nikole a dit…

Comme les mots sont beaux et délicats ici ... C'est chaque fois la même émotion à la lecture ... De la tulle, de la dentelle précieuse, comme les dessins.
Un sacré talent !

céline a dit…

Partir pour mieux revenir...
Bonnes vacances Sibylle! ;-)

Aurélia a dit…

Bonnes vacances et à bientôt Sibylle !

Miss Zen a dit…

Je te souhaite des vacances aussi douces, poétiques et paisibles que tes billets ....