10/04/2010

*Se vider*



"Un lieu vide parle toujours d'une présence, même envolée." Ernesto Timor, citation piochée quelque part dans ses écrits.

Et pour le même Ernesto, un souvenir, "vrai, impalpable", mais il n'est pas fabriqué :




4 commentaires:

Christine a dit…

ooh!

Manège a dit…

C'est beau !

Lôlà a dit…

Avec des pattes d'éléphant, des pattes d'elphes, la baignoire emportât tout mon courant, c'était géant.

Lollipop a dit…

tes dessins sont magnifiques... si doux, si nets...