08/03/2012

*Pluiter*























Un matin, il a plu fort
On a couru en riant et en s'abritant sous la serviette de plage
On est arrivés trempés à la table du petit déjeuner
Le maigre chat noir aux oreilles pelées est venu s'enrouler sur mes genoux,
Il n'a plus bougé.

12 commentaires:

Champagne a dit…

Pluiter... Oui, car on le sait bien : le lundi au soleil c'est un temps que l'on n'aura jamais.

auprès de mon arbre a dit…

Les meilleures averses ont lieu quand on est assis sur une serviette de plage !
J'ai grandi en Bretagne, je peux témoigner !

La déménageuse a dit…

voua avez fait bcp de choses en peu de temps !! Le décalage et le chat mouillé sont encore dans ta tête. garde au chaud tes pieds nus !

manon 21 a dit…

Un joli verbe...nous avons tous des souvenirs de pluiter,le tien est charmant.

Belle journée

Manon

Sand a dit…

C'est adorable et on imagine bien la scène...

Juliette a dit…

Tu es revenue et je retrouve et découvre avec toujours autant d'impatience et de plaisir tes mots qui savent si bien créer une atmosphère accompagnés de tes dessins...
Pluiter, tu me fais aimer là tout de suite la pluie :-)

Laure a dit…

J'aime aussi ces jolis mots qui chantent et qui s'animent.

Val a dit…

Ici on en rêve du pluitage elle est désespérément sèche notre belle nature...

Anonyme a dit…

j'arrive un peux tard mais j'aimerais savoir si il vous reste des calendrier 2012.
Merci
samiout@hotmail.fr

Simon Gaetan a dit…

Une chaise passeoire à pluie
comme à Montmartre ou au jardin du Luxembourg... plût il?

Mulot a dit…

Tu m'as manqué mon joli papillon ...

mélilotus a dit…

Pluiter ... comme c'est poétique ;o))