16/09/2011

*Embaluchonner*






Ca y est
Je sers le petit nœud.
Dessous
Il y a
Un village entier
Des habitantes en robe rouge
De l'amour
Un cortège d'accordéons
Qui souffleront en silence
Mes mots
Chez vous
Une machine à coudre des bisous
Des robes pour tous les jours
De quoi faire de la tisane s'il fait froid
Et puis
Deux papillons de nuit en robe du soir
Et deux papillons du soir en robe de nuit
Ceux-là
Bientôt
Je leur ferai faire des petits
Et puis
Quelques cadeaux fleuris
Des bonbons
Un petit napperon
Des biscuits
A grignoter en cabine (de plage)
Ah oui
Aussi
Dessous
Tout en dessous
Une minuscule exposition :
Une échelle
Des fleurs
Un arrosoir
Un abat-jour
Une question
Une poulette
Une sensation
Des choses indispensables
Des miettes...
Enfin
Tout au-dessus
Une trousse de toilette
Et des mots en "ette"
Voilà
Je suis prête
Je ferme la porte à clé
Le chemin est long avant d'arriver
Je vais semer quelques cailloux



11 commentaires:

arrosoir a dit…

bien garni le baluchon, je me serais bien glissée dedans...

manon 21 a dit…

Toujours un moment plaisant entre écriture et dessins.
Je te souhaite le "bon clic"pour faire éclater ton talent.

Belle journée

Manon

Laure a dit…

Et en robe ni verte ni bleu dans un aéroport, ça marche aussi pour te lire ?

Manège a dit…

C'est beau ! Je viens de découvrir la page "clic clac": ohhhhh, j'aime !

auprès de mon arbre a dit…

Des cailloux, des graines, des miettes, des moutons de poussières,
si tu sèmes tout ça,
je veux bien quelques boutures...

mirabellef a dit…

armandetlouise a dit…

J'aime beaucoup beaucoup toutes tes miettes.
Douce journée S.
Marilyne

anzil a dit…

hum ça donne envie de d'évader tout ça...

Granny a dit…

Alors à très vite papillon, tes petits et longs mots vont nous manquer ! Bises.

Juliette a dit…

Quel moment délicieux que celui d'avoir découvert ce blog au hasard de mes recherches et de mes lectures. Surtout, ne change rien !

Madame Alfred a dit…

Des baluchons comme ça, j'aimerais les collectionner et suivre le papillon dans ses aventures célestes . (oh, la machine à coudre des bisous ...)