29/07/2011

*Campagner*




Je pourrais écrire beaucoup
Mais je ne le fais pas

9 commentaires:

flo a dit…

Poétique à souhait!
:)

arrosoir a dit…

si tu as le temps de compter les points des coccinelles, d'équeuter sur une table de cuisine ou de jardin en contant fleurettes, c'est tellement chouette !

Mulot a dit…

une bise de Dame Belette et de moi, en villégiature dans la ville rose pour une semaine :)

Ludo braille a dit…

Léger comme l'été tout simplement !!!
Nadia

laure a dit…

Et bien ça y est, j'ai retrouvé la guirlande que tu m'avais envoyée, du temps de mon courant d'air. Tiens mais où j'ai ton adresse ? alors la guirlande est posée sur le même abat-jour et je me dis que je commence à m'installer peut être...Un mois et demi dans une maison nouvelle.
toujours aussi original ici, ailleurs je lis aussi quand. Na.

Pas plus tard qu'hier a dit…

Mais l'été est la saison de la légèreté et de l'insouciance ! Parfait timing donc. ;)

lililila a dit…

Comme toute la blogo tu as droit à une petite pause ;)

3 sous un parapluie a dit…

pause méritée !

AlexandraToday a dit…

Attention à bien les effiler, et à laisser le temps agréablement filer...