19/03/2011

*Se retrouver*




Finalement
J'aime marcher la nuit à Paris quand il pleut
J'aime l'asphalte qui scintille
Les pavés qui luisent
Les lumières qui partout se reflètent
Les rouges les vertes les jaunes les bleus
Les parapluies
Je suis sous le mien
Il n'est pas beau
Je le replie
Je ne voudrais pas
J'ai déambulé jusque-là
En pensant à ton premier regard
Ton sourire peut-être
J'aime marcher la nuit à Paris quand il pleut
Regarder dans les bars
Chercher mes mots
Trouver des phrases
Imaginer la scène
Entendre mes talons résonner sous vos fenêtres
Et puis ne plus marcher seule
Et à minuit
Se glisser sur la banquette de moleskine
Dans le coin
Et dire n'importe quoi
Devant un plateau de fromage

J'aurais bien recompté ces marches-là
Mais elles n'existent plus
Alors
Nous en avons trouvé d'autres
Et c'était très gai

Envie d'écrire encore
Mais au risque de vous lasser
Je vais le faire ailleurs
Et inventer
D'autres détails
De la pluie
De la nuit
De la vitre cassée
De l'odeur de la peinture dans l'escalier

16 commentaires:

Nabou a dit…

un très beau texte ! merci

Tiphaine a dit…

tu ne t'en vas pas dis ?????????!!!!!!

Tifenn a dit…

J'aime, j'aime, j'aime...

auprès de mon arbre a dit…

ailleurs ?
tu veux dire ... ?

arrosoir a dit…

ah oui la pluie a sa musique et ses reflets pour charmer...

Ludo braille a dit…

La pluie te nourrit, petit papillon,
Te nourrit, d'envie, de poèsie, de mots si jolis !!!
Merci la pluie
Nadia

Mademoizelle Margaut a dit…

J'aime ce nouveau poeme plein de douceur...

Calou a dit…

je découvre ton univers grâce à "côté dilettante" et je me régale .....

Manège a dit…

...Nous lasser ???
Que ne faut-il pas entendre!

mirabellef a dit…

L'envie de te lire encore et encore. La lassitude n'est pas prête de pointer le bout de son nez.
Bises.

Simon Gaetan a dit…

c'est un papillon-phoenix, une variété très particulière :)

côté dilettante a dit…

moi, j'aime lire tes mots encore et encore ...

Pascale a dit…

Pas lassée du tout du tout, du tout. justement, me faisais une retrospective de ton blog !))

Manue a dit…

Moi je ne suis absolument pas lasse.

Fanette a dit…

Tendre promenade sous la pluie, doux mots qui glissent le long de la paroi d'une feuille blanche, délicieux plateau où se mêlent les consonnes, le cantal, les voyelles, le camembert et le goût de la vie. Et puis l'image d'un gruyère à trous sur une planche d'ardoise, ça ne peut pas être lassant ! hihi

22heures22 a dit…

Envie de lire encore!
j'aime la pluie la nuit
pas le jour