05/02/2011

*Se promener*




Zut, j'ai cassé mon échelle
J'ai mis ma robe d'oiseau
J'aime vous perdre un peu
Il faisait si froid
J'ai pris ma tête dans mes mains ce matin
Je vais écrire ailleurs
Vous ne saurez rien
J'ai aimé la nuit samedi
Je n'ai pas aimé dimanche
J'ai cassé mon échelle
Pourquoi on sent que
Puis finalement jamais rien
Dînons ensemble la prochaine fois tu me dis
Oui ?
C'était bien samedi
Nous avons ri
J'aime vous perdre
Que vous ne sachiez rien au fond
Je ne sais pas non plus
Jamais
Je vais dessiner mes tasses
Je ne sais pas travailler
Il y a un colis chez le gardien
Une échelle peut-être
Je n'en ai plus besoin
Je reste là-haut
Sur mon nuage
Je regarde les feuilles de thé tomber dans le sachet
La petite louche
Deux cents grammes oui s'il vous plaît
Je vais me promener encore
Parce que quand je me promène
J'écris toujours dans ma tête
Et comme j'aime me promener
Ce sont des ribambelles de mots qui traînent derrière moi
Puis s'évaporent
Des nuages
Je rentre dans la librairie
C'est long d'écrire
Après je n'ai plus envie
Je regarde comment son bras l'enveloppe
Cela m'émeut toujours
J'aime que vous ne compreniez pas bien
J'aime vous perdre
Tu m'as dit une chose jolie
Je ne sais plus où je l'ai notée
Je ne suis pas organisée
Je sais oui
Je n'ai pas pris ma vie en mains
Mais c'est difficile
Une vie
Entre deux mains
Impossible même
Ne me dites pas que vous avez compris
Je ne sais pas moi-même où j'en suis
Je sais que vous aimez les mots plus légers
Moi aussi
Mais j'aime vous perdre
Je vous l'ai déjà dit
Vous désorienter
Vous balader
Me promener

26 commentaires:

Emmanuelle a dit…

les promenades que tu nous invites à faire, grâce à tes mots, sont des trésors. Merci.

arrosoir a dit…

je t'ai suivi dans tes promenades en zig zag et tes demi mots et oh que j'ai aimé ça !

ce sont souvent des dessins que j'ai en tête en balade curieux ;)

et ces tasses, anglaises ?

Tifenn a dit…

Tu nous promènes, tu nous malmènes, même si on cherche, on ne sait pas, et c'est bien comme ça. Dire, écrire, rompre l'échelle, ramasser les morceaux, en faire un escabeau, tous ces mots, si beaux.

ange porte 33 a dit…

Tes mots sont de jolies ballades tout le temps, même s'il y a des creux, des bosses, des cailloux sur ton chemin..c'est toujours agréable de se promener ici..... Et le paquet s'est il posé sur ton chemin?

Beautiful things a dit…

Je retiens juste le paquet chez le gardien:)

Tiphaine a dit…

oui, tout pareil que arrosoir...j'ai aime ca !!!!

Constance a dit…

Une petite surprise pour toi sur mon blog. Viens t'y promener.

Fanette a dit…

Avec un nuage de lait s'il vous plaît... Mummmm, jolie descente d'échelle pour tous ces mots mis bout à bout pour atterrir sur un moment, des réflexions, un instant. Et tout cela avec tant de délicatesse et de spontanéité, fort bien équilibrée, dans le trait, moi je dis : Tea Time pour tout l'monde ! Bravo Papillon !

Madame Alfred a dit…

Tu vas vite, Papillon . Je n'avais pas l'impression de m'être perdu ici , il y a si longtemps . Et pourtant, les pages de ton carnet se sont déjà remplis. Cela me plaît de me laisser perdre ici. Et cette histoire d'échelle ouvre plein de lucarnes sous mon crâne - peut-être que ces vues n'ont rien à voir avec ce que tu as mis dans tes mots, mais c'est ça la joie de se laisser égarerpar un Papillon.

lespommettesduchat a dit…

Encore des balades petit papillon !

auprès de mon arbre a dit…

Heureusement qu'une échelle, ça se répare.

Mulot a dit…

J'aime ta promenade, je vois au détours d'un bosquet un amoureux qui pointe le bout de son nez ... foi de moustache, le papillon papillonne on dirait bien !

22heures22 a dit…

oh pas si perdu que ça...
J'aime imaginer des ribambelles de mots qui traînent derrière toi!

mirabellef a dit…

Une partie de cache-cache.. ? ;-)

Tiphaine a dit…

un clin d'oeil sur toi par chez moi....

marmotte a dit…

Il y a des jours où il faut se laisser aller à divaguer... Et souvent, le lendemain, les idées sont plus claires ;o).

armandetlouise a dit…

J'aime beaucoup ce blog je m'y balade quotidiennement. Je me reconnais souvent dans vos mots quand je cherche, quand je ne sais plus, quand j'hésite, quand je doute...vos mots sont si beaux et si joliment illustrés

le blÖg d'Ötli a dit…

Oh je crois bien que je reviendrai me promener par ici... C'est si jÖli et si délicat...

suprlipopette a dit…

Evasion papillonesque !

AlexandraToday a dit…

Tu es une magicienne qui comme au bonneteau, pour nous forcer à suivre, escamote quelques...mots !

elvina a dit…

Je reste terre-à-terre: quelle chouette collection de tasses à thé...!!!

Granny a dit…

Un envol, une pose, une promenade... mais quel plaisir, tu es si douée !

artycho a dit…

On aime se perdre avec toi avec ces bribes si bien choisies...merci!

auprès de mon arbre a dit…

Tu as réparé l'échelle et tu es restée tout en haut ?

Val a dit…

Superbe ballade, surtout avec d'aussi belle tasses qui me font vraiment de l'oeil!

Rose minuscule a dit…

Embués mes yeux sont!
Merci...