08/11/2010

*Pianoter*





Il y a cet air
Dans mon dos
Ces douces notes de piano
Un peu tristes
Détachées
Egrenées dans la fin de cet après-midi
Dans la lumière qui décline
Dans ma mélancolie
Il y a cet air
Je suis à mon bureau
Je bricole
Des petites choses
Il y a cet air
Que tu mettais le soir
Parfois
Quand je venais te voir
J'arrivais
J'avais grimpé les étages
Tu sais combien
Combien de marches
J'arrivais
Nos sourires
Il faisait nuit
J'aimais te regarder sortir la sauge du bocal
Tu m'avais surprise la première fois
La sauge entre tes doigts
Je m'asseyais ici ou là
Je regardais ton chez toi
La table ronde
La table basse
Les livres que tu me lisais parfois
Tu sortais les grands bols
J'entendais l'eau frémir
Je ne savais pas vraiment
Pourquoi je montais jusque-là
Je ne savais pas vraiment
Si tu voulais me voir
Je ne savais pas vraiment
Je ne veux pas savoir
Cet air de piano m'immobilisait dans ta nuit
Il y avait quelque chose de très doux
D'un peu triste
De très joli
Il y avait quelque chose
J'oubliais
C'est tout









(Rien à voir avec mon air de piano, mais quand même, une pensée pour Paola qui se promène aujourd'hui à Paris sur son tapis volant sous un parapluie et qui aime... Paola aime et j'aime quand Paola aime....)

15 commentaires:

LiSa a dit…

que de jolis mots..comme à chaque fois. le piano, j'aime quand il est mélancolique, un peu triste et qu'il me transporte ailleurs. tu décris les notes comme je les ressens.merci pour ce joli moment écrit.

coquillette a dit…

Moi j'aime cette visite imprévue, impromptue, cet univers à découvrir et puis cette douceur, j'imagine un petit appartement douillet sous les combles...

ange porte 33 a dit…

J'aime beaucoup le piano et ta partition amicale est tout simplement sublime ! On se laisse porter par tes notes joiliement posées sur le papier !

Ludo braille a dit…

J'aime bien les notes, les refrains, les chemins, la musique, classique et les mots de Papillon si bons !!!
Nadia

Simon Gaetan a dit…

moi aussi j'm

arrosoir a dit…

un bol d'infusion de sauge ça guérit de quoi ? pas des pois j'espère !

Alexiev a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Manège a dit…

la musique et les rencontres... deux choses si jolies!

mirabellef a dit…

Je ne sais pas si ce sont ces petites notes de piano ou bien tes jolis mots mais grâce à toi, j'ai le ♥ un peu plus léger, un peu plus doux. Merci petit papillon.

Mulot a dit…

J'espère que mon fauteuil t'inspirera de jolis dessins =^^=

Mélie a dit…

L'air de piano me plaît beaucoup. Je crois qu'il me transporte. Ou ce sont tes mots qui me transportent? Peu importe.

Granny a dit…

Que j'aimerais avoir ta plume !!

Paola a dit…

Ooo, merci Papillon...:-)
J'ai vu plein de feuilles de toutes les couleurs,
Un tapis de feuilles bonheur
Dans le jardin du Luxembourg, dans les rues brillantes...
C'était si doux...

lespommettesduchat a dit…

bonjour !
Je découvre ton blog et je me suis laissée happer par tes doux mots.
Merci papillon
A très vite.

anzil a dit…

j'aime ton billet un brin mélancolique comme moi aujourd'hui...