24/03/2010

*Griser*

Rapaces silencieux
Ils rôdent
Planent
Tournent au-dessus de moi
Ils s'approchent
Par étapes
Se glissent
S'immiscent
Je suis si faible je m'incline
Ils s'affirment
S'imposent
Ne me ressemblent pas
Je tourne la tête
Feins l'ignorance
Résiste faiblement
Mais ils s'installent
M'envahissent
Me squattent
Je les sens lourds
Absurdes
Arrogants et si sûrs
Ils me grignotent
Me tourmentent
Me malmènent
M'anéantissent
M'immobilisent
Me statufient

Mes doutes
Mes démons
Sont revenus

9 commentaires:

Tiphaine a dit…

bouche toi les oreilles, ils vont finir pas s'en aller.

Anonyme a dit…

Les laisse pas t'avoir !!

isabelle a dit…

une petite surprise t'attend chez nous ... (mon adresse mail est en bas du post d'aujourd'hui)
j'espère qu'elle pourra t'aider à oublier ces vilains démons ...

Kickcan and Conkers a dit…

Allez zou - il faut les chasser une fois pour tout!

técinaé a dit…

comme je te comprends, mes doutes parfois font un tel bordel que je ne sais plus si j'ai envie de faire pipi !

Paola a dit…

Du thé? tu sais où trouver celui avec une fleur qui s'ouvre? je suis sûre que oui, je ne sais pas si c'est bon, mais ce serait si joli que pfft, les idées noires, ou grises ou je ne sais quoi, parties!

(les chéchés) a dit…

papillon... ça intrigue... et j'arrive ici. dans un monde presque tout de noir et blanc, fin, étrange, une gentille promenade dans un ailleurs délicat. les mots sont beaux, les images fragiles et sensibles. merci pour ta visite, c'est une jolie surprise...

elvina a dit…

Des doutes et des démons.... ça me rappelle quelque chose... dur de trouver des solutions, dur de prendre des décisions... Mais imaginer la légèreté après avoir chassé ses rapaces... et avancer enfin!

Anonyme a dit…

Moi aussi je les connais bien ces rapaces et je reconnais ces sentiments. C'est dur dur parfois. on respire quand l'eclaircie arrive... Tres bien decrit.