02/11/2009

*Errer*


Je regarde ce petit homme
pousser lentement sa vie dans un caddie
Je regarde ce petit homme
Se perdre dans un silence toujours plus grand
Je regarde ce petit homme
Marmonner quelques mots à un fils invisible
Je regarde ce petit homme
Nargué par les remous incessants de la Seine
Je regarde ce petit homme
Engoncé dans trop de pulls superposés
Je regarde ce petit homme
Que plus personne n'embrasse, ni n'enlace, ni n'attend
Je regarde ce petit homme
Et je déambule avec lui

2 commentaires:

Kickcan and Conkers a dit…

c'est très beau, mais ça va?

arrosoir a dit…

voila une solitude que je croise souvent à Paris...