05/04/2012

*Planifier*#2

Je ne suis pas restée très longtemps dans la petite chambre de bonne.
Un an. Deux peut-être.
J'ai rencontré une autre étudiante qui habitait sur le même palier, et nous avons partagé ce petit deux-pièces-là. 
7, rue de l'Echiquier, entre Strasbourg-Saint-Denis et Bonne Nouvelle.
Au premier étage et demi.
Au-dessous de nous, Jeanine, dans sa petite caverne.
En face, Ed l'épicier et Jean Guidoni.

C'était là la liberté,
Les Choco BN dans le café au lait.
C'était là les amoureux qui appelaient la nuit, frappaient à la porte, attendaient sous la fenêtre,
Là peut-être que j'allais continuer à me perdre.
C'était là le début du n'importe quoi,
Des petits boulots improbables. 
C'était là Paris la nuit, les découvertes,
Sur le papier bleu, notre long échange de lettres.
C'était là le petit fleuriste tunisien, au coin,
Qui me glissait parfois une rose dans la main.
C'était là...
Non,
Ça pourrait être très long.


(C'était là aussi, Eric, qui habitait un peu plus loin dans la même rue. On s'était rencontrés chez Ed. Ou ailleurs peut-être. Pas revu depuis si longtemps. J'ai appris mardi qu'il s'était suicidé dimanche, le 1er avril.... Pensées.)

11 commentaires:

mirabellef a dit…

J'aime beaucoup cette série sur les endroits où tu as vécu.
Bises.

Virginie Z' a dit…

J'aime tes souvenirs, ils me rappellent les miens... Une triste fin ♥ Je t'embrasse

Lise a dit…

C'était là que tellement de choses étaient possibles…

Maïté a dit…

c'est vraiment joli, encore des "planifier"! j'aime beaucoup!

Maïté a dit…

c'est vraiment joli, encore des "planifier"! j'aime beaucoup!

Juliette a dit…

très très émue par ton texte.

Sand a dit…

Joli texte.
J'aime aussi les BN!

D'Elfie a dit…

J'ai minutieusement observé ton plan ... Tout y est ! C'est génial ! J'adore ! Nostalgie des années d'études ... quand tu nous tiens ... C'est bien de se souvenir des petits détails, des petites histoires, tout ces petits riens qui nous ont appris à grandir ... un peu ... Joyeuses Paques à toi.

Jenny a dit…

... ça fait drôle de se dire que quelqu'un qu'on a connu en termine...

j'aime bien quand c'est long

Pascale a dit…

Oui, tout pareil que les autres... on veut connaître la suite ...
!-)

Triskell a dit…

J'ai l'impression à peu de choses près que tes souvenirs sont semblables aux miens; je retrouve ce charme absolu de la chambre de bonne sous les toits où tout est possible parce que la jeunesse c'est fait pour ça.
Je regrette pour ton ami Eric...