12/12/2009

*Imaginer*


Un très beau voilier
Et toi qui le gouvernes
Seul
Sur cette grande mer inconnue
Je pense à ton sourire
A ta sagesse
A ta souffrance
Et cela me bouleverse
Je pense à elle
A eux
A tous les tiens
Et leur douleur est la mienne

Mais puisque tu y tiens
Je le sais
Je vais laisser le vent
Sécher mes larmes
Et ramener vers moi
Les souvenirs joyeux
Et les petites histoires


Tu aimais, je crois, écouter mes Papillonnages
J'espère que tu entends celui-là
Il est pour toi

4 commentaires:

arrosoir a dit…

ce sont de jolis mots de soutien.

Mots d'Elle a dit…

Je découvre votre univers, c'est aérien et fragile, j'aime beaucoup! Je reviendrai!

ele a dit…

Il m'a laissée à quai.
Quelques fois je me dis que cela aurait été plus simple d'embarquer avec lui sur son très beau voilier.
Quelle douleur de le laisser s'en aller à l'horison.

Anonyme a dit…

je crois reconnaître ce marin .
merci pour ce beau poème .
P.